Forum Créole !


Re: zesclav touzour dan la tèt...
De : CASCIO Colette
Email : colette.cascio@wanadoo.fr
Pays : France
Date : 25 Jun 2006


Ouahou ! ça c'est un superbe discours !
Je me présente cher "uper", je suis une mamie de 72 ans, et j'ai vraiment apprécié ce que vous avez écrit. Mais comme une mamie sage et avec un tout petit peu d'expérience je veux vous rassurer : nous sommes tous esclaves ! je le disais il y a quelques jours à une amie : nous avons fait une révolution à quoi a-t-elle servi vraiment ? les droits de l'homme sont bafoués, moi qui ai travaillé avec orgueil et aimant ce que je faisais, j'ai, malgré tous mes efforts, été toujours sous le joug d'un patron (et pourtant j'ai occupé des postes semi-importants ayant été secrétaire de direction puis ayant été moi-même chef d'agence..... mais sous la houlette d'un patron !!!)Alors allez-vous me dire que faire ? Mais c'est tout simple : ne jamais baisser les bras, continuer à se battre. Voyez-vous depuis quelques mois je suis devenue la secrétaire du Cercle Méditerranée Caraïbe à Nice.
Nous venons d'avoir un refus blessant de la part de notre mairie d'effectuer le 3ème Festival Créole de Nice : ostracisme ? certes ! bêtise ? bien sûr ! (voyons il n'existe pas de culture créole...."ils" la limitent au ti-punch et aux doudous !)mais ce qui est plus grave c'est qu'ils se sont emparés de notre projet pour en faire un bouc-émissaire politique ! Ce n'est pas grave ! Nous allons rebondir !
Je suis entrain de découvrir la culture créole et cela me passionne. Je ne suis jamais allée à la Réunion et n'irai sans doute jamais. J'ai vécu 3 ans à Madagascar. Mon mari pilote de l'armée de l'air se rendait régulièrement à la Réunion et il en avait un magnifique souvenir (j'emploie le passé car hélas, mille fois hélas, je l'ai perdu il y a bientôt deux ans !). Ce souvenir n'était pas fait seulement de la beauté de votre île mais l'était surtout de cette spontanéïté pure (qui n'était pas celle des français habitant votre île me disait-il !)Voyez-vous je suis française comme vous, je suis blanche vous êtes noir et alors ? Peut-être pourriez-vous être mon fils ? Et puis ne sommes-nous pas tous issus de la même origine africaine ? Allons c'est là aller bien loin dans notre débat. Ne baissez jamais les bras. Et si vous le désirez, n'hésitez pas à me répondre. Mais dans le contraire sachez que je ne vous en voudrai pas.
Bien cordialement. Colette


www.creole.org