Forum Créole !


Re: Re: le favoritisme lé present dan nout péi
De :
Email :
Pays :
Date : 3 May 2005


La France étant l'état colonisateur la Réunion étant la colonie le Francais dit plus civilisé mieux éduqué etc était blanc, il parle le francais. la France n'a jamais intégré les peuples colonisés elle les a assimilé selon un modèle type que toutes personnes résidants dans les colonies doivent atteindre.
Le Réunionnais ne voyant qu'en lui un Francais a part entiere et entierement a part cherchera donc à atteindre le modèle ethno-centriste franco-francais. Mais attention nous ne devons en aucun cas rejettait notre la France et notre part francaise faisant parti intégrante de l'homme réunionnais.
Mais le réunionnais comme tous colonisé à developpé une certaine auto-phobie une négation de soi un auto dénigrement encore une fois à travers la langue la musique la vie quotidienne.

Que savons nous de Madagascar que l'ont voit le plus souvent comme un sous peuple pas assez civilisé ou encore l'Afrique, l'Inde, l'école est la pour faconné notre mémoire, la méconnaissance de soi.

les données comme la couleur le nom la religion ne sont pas des données fiables à la réunion. Car le voyons bien le réunionnais quelqu'il soit se battre pour des causes différentes Danyèl Waro est bien un Petit blanc cela ne l'empeche pas de revendiquer sa part (je dis bien part) d'africanité d'indianité etc, ou encore des gens qui se disent cafres qui se battent contre le créole a l'école en compagnie de certains néo colonialistes qui étaient pour le changement du nom de la Plaine des Cafres. Ces premiers ne se sont ni manifesté ni rien d'ailleurs, alors que cette Plaine des Cafres est aussi un leiu de mémoire, et que ses ancetres étaient surement directment touché par l'esclavage. Donc "l'origine" (pseudo-origine) ne peut etre un élément pour déterminer le combat de quelqu'un.

Cet exemple de Plaine des Cafres doit donc nous ramené a cette réalité que le cafre de la réunion subit encore les stigmates de l'esclavage, rappellons nous les propos de celui qui désirait a tout prix le changement.

Ou encore le refus du maire de la commune de la Plaine des Palmistes de recevoir les Kabars de la tournée Bitasyon Fonnkér de Danyèl Waro.

L'histoire de la réunion est très complexe mais la société d'aujourd'hui le comportement de chacun résulte d'une suite logique et imaginée et appliquée par le système colonialiste. Aujourd'hui nous en sommes a adoré notre bourreau plus que nos ancetres.



www.creole.org