Forum Créole !


Re: quest-ce que le néocolonialisme?
De : Maronèr
Email :
Pays : La Réunion
Date : 6 Apr 2005


Qui sont les colonialistes ?
Si il y a des néo-colonialistes, il faut bien qu'il y est des colonialistes ? Les colonialistes se sont nos ancêtres blancs esclavagistes, en tant que Réunionnais nous le reconnaissons autant que nous avons des ancêtres esclaves, engagés... Nous ne sommes pas plus blanc que noir... nous sommes désormais un peuple métisse. Nous ne devons pas nous ranger dans un camp épidermique, ou d'apparence ethnique comme c'est le cas ici. Entendre des discours tels que je suis un pur malbar ou encore cultivé son apparence "africaine" kaf à la Réunion en s'identifiant à l'ailleur (bad boy black, style chanmé, exclus en Europe ou Etat-Unis...) est une grossière erreur, quitte à s'identifier à l'ailleur plutôt choisir quelques choses de bénéfiques, bien que se soit relatif aussi... On pourrait penser que cette confusion vient du métissage mais cela est faux notre identité usurpé par l'assimilation identaire Française est en réalité : REUNIONNAIS c'est à dire que nous sommes quoiqu'il arrive à la fois, zarabe, sinois, zoreil, kaf, malbar, yab... Nous sommes issus des 5 continents… Il faut qu'il y ai prise de conscience de notre identité celle-ci est une arme pour se défendre à l'intérieur comme à l'extérieur, une identité forte fera reculer l'oppressante assimilation culturel mondiale... Cette identité inclus en elle même, toute la Réunion, passé, présent, futur... Tout ce qui fait qu'on est différent d'ailleurs, est notre identité et nous devons la préserver et en être fière. La différence est l'enrichissement de la diversité humaine, peuple formaté, stéréotypé à l'occidentale ou autre ne peut que être néfaste pour nous. Ainsi un peuple sans identité, sans culture (...) se meurt. Nous n'avons pas besoin d'être assimilé à quoique soit à l'heure ou on parle de mondialisation, le Réunionnais est à lui tout seul la mondialisation, il fait parti de celle-ci, les portes sont là, il n'y a qu'à les ouvrirs. En effet, il a un pied dans chaque continent mais il ne le sait pas, ses oeillères tournés qu'exclusivement vers la France l'empêche de comprendre sa vrai nature. Aujourd'hui encore, il ne comprend rien à cette Europe qu'on vit à travers les médias. Vous lui parler de tels ou tels pays d'europe cela ne lui fait ni chaud ni froid. Les crédits accordés par l'Europe sont attribués injustemnent à la France par le Réunionnais. Il ramène tout à la France tout comme le néo-colonialiste qui véhicule que si la France n'était pas là on serait encore dans la misère... Essayons de traduire cet non prise de conscience de sa personne qui tente à devenir un « éternel recommencement » : nos ancêtres esclavagistes blancs, avaient exactement le même discours envers leurs esclaves pour les diminuer, et avec la machination de la servitude, l’esclave à finir par croire que d’être noir était une fatalité, parce qu’ils n’avaient pas accès à la liberté… comme les blancs. Le seul but d’un noir c’était de devenir un blanc, unique modèle toléré. Appuyé bien entendu par les missionnaires de l’époque… Ce type de discours qui a toujours existé, consiste à culpabiliser le Réunionnais. Qu’il se rassure, celui-ci ne doit rien à personne... Etre né(e) Réunionnais(e), n'est pas une malchance. Etre né créole n'est pas une malédiction.

On est bien d'accord notre passé coloniale ne doit pas servir d'excuse pour se justifier à tout bout de champ de notre condition sociale actuelle cependant si nous n'en avons pas pris connaissance on se retrouve dans la situation d'aujourd'hui, c'est à dire que nous perpétons notre colonialisme à l’avantage de personnes malhonnêtes qui abusent de la crédulité des Réunionnais.

Restons kréol, Maronèr


www.creole.org